GeoSpatial Awards : qui met le cap sur la victoire?

Le 24 avril, Agoria et l’Institut géographique national (IGN) organiseront pour la troisième fois BeGeo, LE congrès national dédié à la géolocalisation et à la technologie SIG (système d’information géographique). Comme les années précédentes, quatre GeoSpatial Awards seront décernés lors de cette édition. Ceux-ci ont pour but de récompenser les projets les plus intéressants et les plus novateurs de l’année écoulée liés à l’information géographique.“Par le biais de ces distinctions, nous souhaitons mettre à l’honneur des projets belges dans lesquels l’information géographique joue un rôle important”, explique Peter Bogaert, responsable de la politique SIG auprès de la ville de Gand et président de Flagis, l’association flamande des utilisateurs de SIG. C’est déjà la cinquième fois que Flagis et son organisation sœur belgo-luxembourgeoise AM/FM-GIS Belux décernent les GeoSpatial Awards. Et pour la troisième fois consécutive, la remise de ces prix clôturera le congrès BeGeo.

Alfa Bèta Geo

Peter Bogaert: “Les informations géographiques prennent de plus en plus d’importance dans les services aux citoyens et aux clients, depuis l’organisation d’une enquête de voisinage jusqu’à l’optimisation des canaux de vente. La localisation est un paramètre plus crucial que jamais dans l’économie numérique. Par ailleurs, le traitement et l’analyse des informations géographiques ne cessent jamais d’évoluer. Le monde académique et les acteurs privés fournissent aux autorités et aux entreprises des analyses géographiques utiles et des points de vue innovants.”

Couronnement

“L’industrie et les pouvoirs publics apprennent lentement mais sûrement à connaître les possibilités et la plus-value offertes par la géolocalisation. Toutefois, il est encore possible de faire mieux. C’est la raison d’être des GeoSpatial Awards : attirer l’attention nationale sur les projets et applications les plus intéressants. C’est la troisième fois que nous organisons cet événement avec BeGeo, et nous pourrons compter sur la présence du ministre de l’Agenda numérique et des Télécommunications, Alexander De Croo, pour remettre les récompenses.”

10 nominés, 4 prix

Quatre GeoSpatial Awards seront décernés lors de BeGeo. Des nominés triés sur le volet entrent en lice pour chacune de ces récompenses:
1. le GeoSpatial Award « Meilleur travail de fin d’étude » (quatre nominations) sera décerné à un étudiant sur la base de son mémoire, qu’il s’agisse d’une thèse de bachelier, de maîtrise ou de doctorat;
2. le GeoSpatial Award « Meilleur projet public » récompensera les projets initiés par le secteur public (trois nominations);
3. le GeoSpatial Award « Meilleur projet privé » récompensera les projets initiés par une entreprise privée (trois nominations);
4. le GeoSpatial Award « Prix du public » (dix nominations) donne la possibilité aux personnes présentes à BeGeo de voter pour l’un des nominés des trois catégories précédentes.

Un public plus large

Si les visiteurs de BeGeo décernent le prix du public, les trois autres récompenses et nominations sont attribuées par un jury composé de huit personnes.
Peter Bogaert : « Lors de l’évaluation des projets, les membres du jury tiennent compte de trois critères : le caractère novateur, l’impact et les résultats. Le jury se compose de représentants du monde académique et de membres faisant autorité dans le domaine des technologies de l’information géographique, ainsi que des secteurs privé et public. »
Le cercle des participants concourant pour les prix s’élargit d’année en année : « L’an dernier, VisuRIS, un projet de “De Vlaamse Waterweg” (le gestionnaire flamand des voies navigables), a remporté l’Award et le prix du public. Parmi les candidats issus du monde académique, nous comptions non seulement des géoscientifiques mais aussi des diplômés en sciences commerciales. Le congrès s’adresse également à un public toujours plus large. Ainsi, nous remarquons que de plus en plus de secteurs comprennent l’importance économique de la géolocalisation. »

Win-win pour les partenaires

Un projet est toujours l’œuvre de différents partenaires. Lorsqu’une instance publique ou une entreprise privée rafle un prix, derrière, on trouve aussi une entreprise active dans l’information géographique qui a contribué au projet ou l’a élaboré. « Ainsi, ces dernières profitent également du prestige de la récompense », explique Peter Bogaert. « Les personnes qui montent sur le podium ne sont pas les seules à tirer avantage d’un GeoSpatial Award. Les acteurs opérant dans les coulisses bénéficient aussi d’une bonne publicité. »
L’impact d’une nomination ou d’une récompense ne doit donc pas être sous-évalué.
« Maintenant que les Awards sont décernés lors du congrès BeGeo, l’attention de plus de 1 000 personnes se cristallise sur les projets nominés », souligne Peter Bogaert.
« Qui plus est, cette reconnaissance donne une dimension supplémentaire aux projets et agit incontestablement comme un incitant pour les collaborateurs du projet en interne. »

Retrouvez les autres articles

Vous aimeriez tenter votre chance pour les GeoSpatial Awards 2018?
Inscrivez votre projet sur www.begeo.be. Vous y trouverez également de plus amples informations sur la procédure.

“Le cercle des participants concourant pour les GeoSpatial Awards ne cesse de s’élargir”

© Copyright 2017 BEGEO - Alle rechten voorbehouden